Un public qui comprend les problèmes de qualité de l’eau et de gestion des ressources du bassin ainsi que les solutions possibles peut faire des choix informés concernant la protection et la restauration. Des organismes et institutions dans tout le bassin travaillent sur de nombreux fronts à éduquer des citoyens de tous âges. Tant par des programmes éducatifs formels dans les salles de classe et les camps de vacances que par des efforts de sensibilisation lors de manifestations publics, les partenaires préparent les citoyens à agir et a changer leur comportement en vue d’améliorer la qualité de l’eau.

ÉDUCATION ET SENSIBILISATION

Les programmes scolaires qui éduquent les jeunes élèves sur les questions de bassin versant jouent un rôle important dans la résolution des problèmes auxquels fait face le bassin.

Apprendre à comprendre la science des bassins versants à un âge précoce est un moyen essentiel de promouvoir une bonne gouvernance des ressources naturelles et culturelles. Un enseignement en salle de classe et sur le terrain qui est axé sur le riche contenu du bassin versant permet d’équiper les jeunes citoyens pour faire des choix éclairés concernant leurs actions individuelles. L’éducation de ces jeunes élèves produit un puissant effet multiplicateur alors qu’ils partagent l’information et les valeurs enseignées avec leur famille et leurs amis.

La Champlain Basin Education Initiative (CBEI) continue de former des enseignants à l’éducation sur le bassin versant. Trente-trois enseignants ont suivi le programme de perfectionnement professionnel d’un an Watershed for Every Classroom (bassin versant pour chaque salle de classe) depuis 2015. Ce cours complet offre exploration en profondeur des ressources naturelles et culturelles du bassin. Des centaines d’autres enseignants ont pris part à des sessions d’un ou plusieurs jours auprès de partenaires de la CBEI et d’établissements d’enseignement. Après avoir étudié de façon active avec des chercheurs et autres spécialistes dans le cadre de ces programmes, chaque enseignant partage ces connaissances nouvellement acquises avec jusqu’à 200 élèves par an.

Les élèves apprennent également en participant directement à des projets qui profitent au bassin versant. Plus de 20 écoles de l’État de New York et 40 écoles du Vermont dans le bassin ont travaillé avec le chapitre du lac Champlain de Trout Unlimited et le chapitre du Vermont de Trout Unlimited aux programmes Adopt-A-Salmon et Adopt-A-Trout (adoptez un saumon/une truite). Dans le cadre de ces programmes, des œufs de poissons fournis par le New York State Department of Environmental Conservation (DEC) et l’U.S. Fish & Wildlife Service sont livrés aux écoles en janvier. Les élèves prennent soin des poissons tout au long de l’hiver puis les relâchent dans des cours d’eau locaux vers la fin du printemps. Collectivement, les bénévoles de Trout Unlimited enseignent à plus d’un millier d’élèves d’écoles intermédiaires et secondaires des connaissances sur les bassins versants, l’habitat des rivières, la qualité de l’eau et la pêche.

La Watershed Alliance, un programme du service d’extension de l’Université du Vermont et du Lake Champlain Sea Grant, propose des programmes d’enseignement pour les étudiants et des projets de science citoyenne. Plus de 2 700 étudiants ont pris part à un programme de surveillance de la qualité de l’eau depuis 2015. Ce programme débute par des cours sur le bassin versant en salle de classe, après quoi les étudiants visitent des cours d’eau locaux pour recueillir des données physiques, chimiques et biologiques qui sont chargées dans des bases de données en ligne.

students on the R/V Melosira

Une expérience pratique de l’écologie du lac pour des écoliers à bord du navire de recherche Melosira. Photo : Lake Champlain Sea Grant.

Des programmes de sensibilisation du public éduquent et informent les citoyens sur des questions concernant le bassin versant.

De la plus petite association au plus grand organisme à but non lucratif, la quasi-totalité des groupes qui travaillent à améliorer la qualité de l’eau et l’habitat dans le bassin propose des programmes de sensibilisation. La longue liste des projets menés dans l’ensemble du bassin comprend des programmes scolaires et de camps de vacances, des initiatives d’intendance des rivières, des séminaires sur les citernes pluviales et les infrastructures vertes et une sensibilisation sur un entretien des pelouses respectueux du lac. À lui seul, le LCBP a accordé 58 subventions d’un total de près d’un demi-million de dollars entre 2015 et 2017.

Au cours des dernières années, de nombreux organismes plus importants ont élargi les possibilités de programmation à l’intention du public et d’expériences de terrain visant amener toujours plus de personnes sur le lac pour apprécier la beauté de ses paysages tout en acquérant des connaissances nouvelles sur les cours d’eau. Ces organismes comprennent notamment le Lake Champlain Sea Grant, ECHO, le Leahy Center for Lake Champlain, le Community Sailing Center (Burlington), Fort Ticonderoga, la Lake George Association et le Lake Champlain Maritime Museum (LCMM).

Avec sa flotte de dix-neuf embarcations, le LCMM propose des programmes d’aviron aux écoles et collectivités du bassin versant; chaque saison, plus de 700 élèves et 500 adultes prennent part à ces programmes. Dix-neuf écoles secondaires et deux écoles intermédiaires ont à présent des équipes d’aviron, grâce au soutien du LCMM. En 2015, le LCMM a amené pour la première fois des chaloupes dans l’État de New York, par son soutien à un programme couronné de succès dans le village de Champlain.

En 2017, la Resource Room (salle de ressources) du LCBP à ECHO, Leahy Center for Lake Champlain à Burlington, a accueilli plus de 30 000 visiteurs. Ces derniers ont pu s’informer sur les questions qui touchent le bassin versant et sur les actions individuelles pouvant avoir un impact positif. Chaque année, le personnel Resource Room anime également des programmes sur des questions en rapport avec le lac et le basin à l’intention des écoles, de groupes communautaires et de responsables de bassins versants, y compris dans le cadres d’échanges internationaux. L’équipe Resource Room a développé du matériel d’interprétation et informe des événements et possibilités de bénévolat dans le bassin.

Figure 16

Figure 16 | Récapitulatif du programme de prévention de la propagation des espèces aquatiques envahissantes dans le lac Champlain, 2007–2017

Au cours des dernières années, les partenaires dans tout le bassin ont redoublé d’effort pour éduquer le public sur les menaces posées par les espèces aquatiques envahissantes. L’Adirondack Watershed Institute à Paul Smith’s College, la Lake George Association, le LCBP et de nombreuses petites associations et organismes sur le lac et dans le bassin versant gèrent des programmes d’intendance et d’accueil pour le public. Ces programmes consistent avoir du personnel aux rampes de mise à l’eau pour informer les usagers du lac à propos des espèces envahissantes et des mesures que les personnes individuelles peuvent prendre pour empêcher leur propagation (Figure 16).